ALEX KATZ - GALERIE THADDAEUS ROPAC

Alex Katz: un monument de l'art contemporain à Thaddaeus Ropac

La galerie Thaddaeus Ropac – Marais accueille Alex Katz, monument de l’art contemporain et révèle certaines de ses œuvres récentes dans l’exposition New Landscapes. Les paysages grands format que Katz peint depuis les années 90 sont bien mis en valeur par le large espace d’exposition dont bénéficie la galerie tandis que le premier étage dévoile des esquisses (de paysage également) et un portrait.

Puisque l’exposition se concentre sur un seul aspect de son travail, il n’y a pas grande variété d’œuvres ni grande quantité ce qui me laisse personnellement un brin sur ma faim, mais rien d’étonnant ici puisque Alex Katz est à l’honneur également à la Serpentine Gallery de Londres.

Le travail d’Alex Katz est immédiatement reconnaissable, il peut paraitre simple en apparence, mais ne vous y trompez pas, seul Katz peut produire avec une telle créativité et telle élégance. Le travail de Katz, dont les travaux récents présents à Thaddaeus Ropac, est lumineux, limpide et émouvant.

De son propre aveu Alex Katz peint à partir de sa perception, ce qu’il pense avoir vu, en essayant de peindre le temps présent et cette exposition est une très bonne occasion de pouvoir contempler sa sensibilité.



Alex Katz, NEW LANDSCAPES
05.07.2016 > 01.09.2016

Galerie Thaddaeus Ropac – Marais
7 rue Debelleyme
75003, Paris
Mardi – Samedi, 10h – 19h

Visuel © Thaddaeus Ropac


Photographie à la Galerie Binôme

Second Hands: une expo photo écolo et touchante à la Galerie Binôme

L’exposition Second Hands à la Galerie Binôme a tout pour elle: Melinda Gibson & Thomas Sauvin
Untitled II, série Lunar Caustic, 2014, sympathique, abordable… Centrés autour du medium photographique, les artistes exposés dans ce « group show » ont en commun un sens fantastique du recyclage puisque l’ensemble des œuvres sont élaborés à partir de vieux tirages argentiques chinés et retravaillés. Par exemple Emmanuelle Fructus découpe le contour de photos vintages d’anonymes et les place (plus d’un millier) sur un grand tableau, transformant plusieurs photos en une œuvre optique/géométrique  qui délibérément questionne l’évolution de la photographie et notre volonté d’affirmer notre identité à travers l’image et plus largement dans nos sociétés modernes.

Second Hands interroge de manière ludique notre relation à la photographie et nous invite à réfléchir sur ce medium, son évolution et la création de notre identité à travers lui. Certainement un « must-see » cet été.

Visuel © Raphaël Laval

SECOND HANDS
Exposition collective
27.05.2016 > 23.07.2016
Commissariat Sophie Bernard & Galerie Binôme
19 rue Charlemagne, 75004, Paris