La collection Adriana d’Atol, les campagnes récentes de Kenzo, Dior, Louis Vuitton, la tagline des D’ Days 2017, Let’s play… Le fun est érigé par le marketing comme une véritable religion.

Au royaume du Jeu Video, le vent tourne. En sous-sol se nichent les serious games pour smartphones. J’aime les Patates (CA 2015) sensibilise au consommer autrement. Smokitten (FR 2017) propose d’aider à arrêter de fumer grâce à un chaton et Minecraft (USA 2016) est un outil pédagogique en LEGOs numériques.

Exposition Game à la Fondation EDF
Exposition Game à la Fondation EDF

Certes, les jeux sérieux existent depuis le 18e avec les simulations militaires. Dès le 15e le terme de Serio Ludere désigne l’approche d’un sujet sérieux par l’amusement. Cette contradiction dans les termes assoit aujourd’hui le rôle du jeu video en tant que marqueur sociologique.

A travers les époques, les mascottes (Pac-Man, Sonic, Mario…), les créateurs (Michel Ancel, Hideo Kojima), les plateformes et des publicités collector (Sega, c’est plus fort que toi) l’exposition dresse un panorama assez complet du jeu et de l’Homo Ludens et ce qu’il dit de son temps.


Game, le jeu video à travers le temps, est une exposition de la Fondation EDF jusqu’au 27 août 2017.

Visuels © Araso