Celui qui reconnaissait en Cézanne « le maître par excellence » a joué un rôle fondateur dans l’art moderne, qu’il a théorisé. Ses notes personnelles ont été intégralement numérisées et mises en ligne par le Centre Paul Klee de Bern.

Paul Klee notes personnelles

On connaissait Théorie de l’art moderne –dans sa brillante traduction de Pierre-Henri Gonthier. On avait vu les croquis à la précision chirurgicale où rien n’était laissé au hasard. Ironique pour celui qui écrit « La force créatrice échappe à toute dénomination, elle reste (…) un mystère indicible* ».

Paul Klee notes personnelles

Les notes personnelles de Paul Klee frappent par leur musicalité, leurs courbes dansant dans des perspectives infinies, la portée symbolique de la colorimétrie, l’écriture calligraphiée avec soin ou gribouillée à la hâte. L’anatomie y côtoie les végétaux. On y trouve les racines du Bauhaus où il enseigne dès le tout début (1920). S’y perdre est un bonheur infini.

page18
Le travail de documentation fourni par le Centre Paul Klee de Bern, dernière ville de l’auteur des Esquisses pédagogiques, est inouï. A ce jour il est uniquement disponible en allemand.

os

Visuels © Zentrum Paul Klee, Bern

 *In Théorie de l’art Moderne, Folio essais, 1998.