Voilà un sujet que l’on ne rencontre pas souvent au théâtre : les poupées en silicone grandeur nature. Avec Maniacs, la Ulrike Quade Company nous plonge au cœur de cette communauté ultraconfidentielle associée à autant de mystères que de tabous.

Phi Nguyen, de chair et d’os, batifole avec Renée, sa poupée, sur une musique de backroom tandis que public s’installe. Malaise, excitation, les réactions sont partagées.

On nous livre à notre entrée en salle une pochette cartonnée rouge d’écolier avec son étiquette proprette, qui contient des selfies de Phi et Renée, les lettres de l’acteur à sa partenaire et le photoreportage de la brillante Benita Marcussen sur ces collectionneurs très discrets. Le matériel est d’une très grande qualité.

Maniacs, illustration by Araso
Maniacs, illustration by Araso

Plus qu’une pièce de théâtre, Maniacs est un véritable projet de recherche. Si le spectacle souffre quelques maladresses, le sujet n’en reste pas moins excellemment posé et fouillé. Des questions essentielles y sont abordées, comme la solitude, le rapport à l’altérité, le consentement et la réciprocité.


Maniacs, par la Ulrike Quade Company était présenté au Théâtre Mouffetard du 29 novembre au 3 décembre 2016.