Quand nous vîmes l’exposition au nom qui écorche les lèvres: Made in L.A. 2016: a, the, though, only, au Hammer Museum à LA, nous votâmes pour le Mohn Public Recognition Award. Depuis, Kenzi Shiokava et son installation totémique archaïque ont remporté le prix (25 000 $).

C’est pourtant la série Untitled du cinéaste Arthur Jafa qui nous as subjugués. Le quinquagénaire a commencé à découper des images dès 1990 et à les compiler dans des classeurs. A priori elles n’ont rien à voir entre elles. Pourtant… Un fil rouge se dessine, qui à lui seul résume et explique le monde.

The Lost City de Daniel R.Small est une salle entièrement dédiée à une fouille «archéologique» du plateau des 10 commandements de Cecil B. DeMille, tourné en 1923. Elle met en perspective la relation qu’a la culture américaine à son histoire, vieille d’à peine quelques siècles et c’est génial.

L’installation de briques de Rafa Esparza happe par sa force et sa mélancolie, avec sa mise en scène des vestiges d’une civilisation brûlée vive.

Photographies © Araso


Pratique:

Exposition Made In L.A. jusqu’au 28 Août
Hammer Museum
10899 Wilshire Boulevard
Los Angeles, CA 90024
+1(310) 443-7000

Entrée gratuite

Horaires:

Fermé le Lundi
Du Mardi au Vendredi 11 h-8 h
Samedi et Dimanche 11 h-5 h

NB: Faire absolument un détour par la boutique du Hammer, l’une des meilleures au monde, avec une sélection ultra-curatée de produits très soigneusement choisis.