Ce matin, la Fondation Cartier nous dévoilait sa nouvelle exposition ambitieuse, protéiforme et captivante : Le Grand Orchestre des Animaux. Une sélection pointue comme on les aime, qui s’inspire du travail de Bernie Krause, musicien et bio acousticien dont le nom peu connu du grand public s’est pourtant souvent associé à des Doors, Van Morrison, Polanski et autres Coppola.

Aux confins de la musique et de la science, il enregistre les vocalises des animaux et des micro-organismes. Une immersion au sous-sol dans le noir permet de découvrir son travail tandis qu’au rez-de-chaussée scénographie de brique en terre cuite s’associe au bois pour recréer une ambiance agraire.

L’immense fresque de Cai Guo-Qiang y revisite les peintures rupestres à la poudre à canon. Les animaux prennent le pouvoir en peinture, en photographie et vidéo et c’est génial. Dans les jardins, Agnès Varda propose un cinéma intimiste et émouvant dans une cabane. Une exposition ultra-accessible pour tous les publics.



Visuels © Araso

Détails pratiques:

Le Grand Orchestre des Animaux
Fondation Cartier pour l’Art Contemporain, 261 Boulevard Raspail, Paris
2 juillet 2016 > 8 janvier 2017
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 20h
Nocturne le mardi jusqu’à 22h.