Magie ce soir du 16 Juin à l’ancienne prison du Palais de la Cité. Thomas Lebrun y a recréé son sublime spectacle pour 12 danseurs Où chaque souffle danse nos mémoires conçu pour l’édition 2015 de Monuments en Mouvement.

Après un passage à l’Abbaye du Mont Saint-Michel et l’inoubliable jonglage de Clément Dazin, on était déjà complètement emballés par l’édition 2016 de Monuments en Mouvement. Là, c’est l’apothéose.

Une spectatrice américaine vient me trouver à la fin du spectacle, émerveillée, très émue. Elle est originaire de Philadelphia où son fils, spécialisé en architecture post-traumatique, y construit un mémorial. En découvrant la chorégraphie, elle a été subjuguée par «cette intensité dans le regard des interprètes, qui dit si bien l’histoire qu’ont ces murs». Elle ajoute: «Je ne possédais pas toutes les références, il y a des gestes que je n’ai pas su interpréter. Mais c’était tellement beau, tellement fort… Je ne l’oublierai jamais.»

Video © Araso